Tout médecin qui se respecte possède forcément un matériel de diagnostic, qu’il soit généraliste, kinésithérapeute, gynécologue, cardiologue, urgentiste ou autre. Qu’un médecin exerce sa profession dans un cabinet privé, dans une clinique ou dans un grand établissement hospitalier, il doit nécessairement disposer d’un matériel de diagnostic. Le fait est qu’avant de décider des soins ou des traitements à prodiguer à n’importe quel patient, il doit d’abord commencer par l’ausculter. Il ne peut se baser simplement sur ses expériences ou sur son intuition.

Des éléments indispensables

Parmi le matériel indispensable pour le diagnostic médical, le tensiomètre arrive en tête de liste. Pour choisir le sien, un médecin doit prendre en compte le confort de lecture du tensiomètre et le type de patientèle qui sera le sien. Le Lian ou Manopoire est un modèle très prisé car simple d’utilisation et polyvalent car il est possible d’interchanger le brassard. En un rien de temps, le médecin peut passer d’un brassard pour adultes à celui d’un nourrisson. Ensuite, tout médecin doit avoir un stéthoscope, qui doit être adapté aux patients et à sa spécialité. Il peut prendre deux sortes de stéthoscopes, pour adultes et pour enfants ou opter pour le modèle Littman Classic III qui permet d’ausculter aussi bien les grands que les petits.

Otoscope, balance, etc.

Un médecin doit également disposer d’un otoscope, un instrument permettant de contrôler le conduit auditif mais aussi la gorge, les yeux et le nez des patients. L’otoscope doit être de qualité, notamment pour l’éclairage. Les modèles à fibre optique restent les meilleurs à ce jour mais ceux à éclairage LED sont aussi efficaces. Pour les médecins ORL, il leur faut des otoscopes encore plus performants, peut-être ceux avec écran à haute résolution. Un médecin doit aussi se procurer une balance professionnelle et très précise, destinée à surveiller le poids d’un patient afin de recommander des soins adaptés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *